La Peyrette - Verdun09

La Peyrette - Verdun09

Tourisme ariège pyrénées




ARIEGE  EN  FÊTE le calendrier des festivités de l'année 2013

LES VALLEES D'AX 

Les Vallées d'Ax abritent un patrimoine touristique d'une rare densité. Cette terre d'Ariège authentique, au charme typiquement montagnard, vous offre sa montagne en hiver comme en été, son patrimoine et ses spécificités locales dues à l'agriculture, au thermalisme ou à la proximité de l'Andorre

Églises romanes : l'expansion de l'art roman dura du X° au XII° siècle. A cette époque, la montagne est un lieu important de communication et d'échanges; les relations entre les deux versants des Pyrénées sont fréquentes. Le "premier art roman méridional" qui, sous l'impulsion des maîtres lombards, se développe en Catalogne au IX° et X° siècle, se retrouve donc dans l'architecture médiévale de nos vallées. Ce sont ensuite les sculpteurs de la basilique Saint Sernin de Toulouse qui amènent leur influence.
Nourri des brillantes expériences catalanes et toulousaines, l'art roman ariégeois est aussi marqué par le fort caractère de sa population montagnarde.
Le charme rustique des églises de St Blaise à Verdun, St Paul à Arnave, St Julien à Axiat, St Pierre et Paul à Vernaux, St Martin à Unac et St Pierre à Mérens, n'a d'égal que celui de la pittoresque route des corniches que vous emprunterez pour les admirer.

Le Château de Lordat : C'est un des plus anciens et des plus vastes châteaus féodaux du Comté de Foix. Spécimen de l'architecture militaire médiévale des Pyrénées Ariégeoises, il dresse ses murailles sur un piton calcaire situé à 965 m d'altitude qui surplombe la vallée de l'Ariège de 400 mètres. Sa position stratégique est exceptionnelle.
Des travaux de consolidation et de mise en valeur de ce monument historique classé ont été entrepris par la collectivité depuis 1999.
Aujourd'hui, les accès au château et aux tables d'orientation ne sont plus libres : la visite du site s'accompagne de la découverte d'une volerie.

Le Fort de Prades : A quelques centaines de mètres de Montaillou, au milieu des prairies qui lui ont donné son nom, se trouve le village de Prades. Le premier château fut construit au début du XIII° siècle.
Marguerite d'Angoulême, soeur de François 1er ,fit bâtir un château dont la porte ogivale est bien conservée. Les maisons du village furent construites à l'intérieur, certaines s'appuyant sur le rempart.

Les vestiges du château de Montaillou: sa notoriété est basée essentiellement sur son passé cathare. Restes d'une maison "aristocratique" et des murs de fortification entourant le donjon féodal.Visites guidées de la carrière de talc de Trimouns (la plus grande au monde à ciel ouvet) de mi-mai à mi-octobre (renseignements à l'Office de Tourisme, réservation uniquement pour les groupes).

Maison des Loups à Orlu : dans un milieu naturel préservé, vous observerez les meutes de loups d'Europe et d'Amérique du Nord. Tous les jours, nourrissage des loups sous forme de conférence.Sentier botanique et découverte de traces d'animaux de nos montagnes.Salle audiovisuelle avec diaporama et auditorium.
Les Aigles du château de Lordat: vous pourrez observer une trentaine de rapaces principalement européens dans leurs abris et volières spécialement adaptés à chaque espèce.

Pendant 45 minutes, vous pourrez voir les rapaces évoluer en vol libre tout en découvrant les secrets de ces oiseaux magnifiques qui vous seront dévoilés.

Barrage de Laparan (le plus haut des Pyrénées).

Plus de 450 kilomètres de sentiers balisés, jalonnés de 4 refuges gardés et dont les itinéraires sont décrits sur plusieurs topo-guides, permettent de découvrir les sauvages
Pyrénées Ariégeoises dans des conditions idéales.

L'Office de Tourisme présente de randonnées-découverte accompagnées.L'Observatoire de la Montagne à Orlu est un excellent moyen pour découvrir ou redécouvrir la vie de la montagne.
Accessible à tous, quel que soit son âge, il propose une représentation mêlant science et poésie. Il joue avec nos sens et stimule notre réflexion.La Réserve Nationale de faune d'Orlu : D'une superficie de 4000 ha, elle fut créée en 1981 pour protéger le gibier de montagne et sa gestion fut confiée à l'Office National de la Chasse. Avec une des plus fortes densités de la chaîne, l'isard y est fortement représenté. On le rencontre fréquemment sur le sentier qui mène au refuge gardé d'En Beys. La marmotte qui, depuis longtemps, a colonisé la réserve, est partout. Il n'est pas rare d'apercevoir le couple d'aigles royaux qui occupe la vallée où, depuis peu, niche également un couple de gypaètes barbus.

Bassin des Ladres à Ax les Thermes.